C2M

CARACTÉRISATION - MODÉLISATION - MAÎTRISE

Wave Human Interactions & Telecomunications




Avec les évolutions du Wi-Fi ainsi qu’avec l’arrivée des services de domotique, de plus en plus de normes radio sont déployés au sein des réseaux des petites entreprises (et également des domiciles des particuliers). Ces normes radio supportent de nombreux services TV, web, téléphone (VoIP), domotique : sécurité, confort, énergie, fitness, etc. La plupart des utilisateurs finaux n’ont aucune compétence sur les réseaux radio, afin de leur permettre de déployer simplement et facilement leurs réseaux pour l’ensemble des services précédemment mentionnés, il est important de proposer de nouveaux équipements et des outils adaptés à leurs besoins.

Parmi les normes radio considérées, le projet OptimiSME mettra tout particulièrement l’accent sur le Wi-Fi à 60 GHz permettant d’atteindre des débits au-delà du Gbps mais introduisant des contraintes de déploiement particulières dues à la faible portée du signal radio.

Dans le but également de minimiser les coûts de déploiement et donc le nombre d’équipements d’infrastructure réseau nécessaires il devient important de mutualiser les points d’accès en y intégrant des normes radio hétérogènes. Ces éléments d’infrastructure devront embarquer plusieurs solutions radio permettant de connecter de nombreux écosystèmes d’équipements (PC, smartphones, capteurs/actionneurs, autres objets connectés comme des montres …) utilisant chacun une ou plusieurs normes radio spécifiques. Ils devront entre autres permettre d’intégrer à moindre coût des normes radio non-IP (eg. IEEE 802.15.4, Bluetooth Low Energy) dans un réseau unique autour d’une passerelle d’accès à internet (box).

De plus du fait de contraintes de propagation différentes selon les fréquences utilisées (de 800 MHz à 60 GHz), l’optimisation du déploiement devient plus complexe, une box n’étant pas toujours suffisante pour garantir la couverture des locaux souhaitée par l’usager. De plus la supervision de ces réseaux radio hétérogènes se complexifie également. Il est important de déterminer des métriques de qualité de lien radio, fiables, robustes et harmonisées afin de permettre une gestion de l’ensemble des ressources radio comme un tout. Grâce à une collecte et une analyse d’informations sur la qualité et l’utilisation des liens du réseau local, des adaptations du réseau pourront être effectuées afin d’optimiser la connectivité de l’ensemble des équipements du réseau quelle que soit leur connectivité radio. 

Le premier et principal objectif d’OptimiSME sera de développer des outils logiciels embarqués en partie dans les éléments d’infrastructure du réseau local. Ces outils auront pour but de réaliser d’une part l’optimisation du positionnement de ces éléments d’infrastructure  lors du déploiement initial du réseau, et d’autre part de gérer et optimiser les ressources radio de ce réseau en se basant sur une supervision du réseau et un apprentissage de son utilisation.

De nombreuses contraintes seront à prendre en compte dans le cadre de l’optimisation du réseau local défini dans OptimiSME:

-        Débit radio : De par l’arrivée de la fibre à l’accès apportant des débits au Gigabit et au-delà, les attentes des clients deviennent plus importantes sur le déploiement de connectivité radio haut débit dans l’ensemble de leur domicile ou de leur entreprise afin de bénéficier en chaque pièce des promesses de la fibre.

-        Couverture : la notion de débit devient moins prégnante lorsque l’on considère des services de domotique pour lesquels des capteurs transmettent des messages de quelques octets à un rythme généralement inférieur à la minute. Néanmoins la notion de couverture, de service garanti est capitale lorsque ces services concernent la sécurité : détection d’intrusion, de fumée, etc.

-        Coût de l’infrastructure réseau : nombre minimal d’équipements à déployer (les éléments supportent l’ensemble des normes radio) et coût individuel des équipements qui fournissent à la fois un accès radio pour les terminaux Wi-Fi mais aussi les capteurs et autres équipements domotiques.

-        Exposition aux ondes et consommation: avec la multiplicité des normes radio déployée en parallèle dans les habitations et les entreprises, l’exposition aux ondes se cumule et la consommation des interfaces radio s’additionne. L’objectif dans le projet OptimiSME sera de déterminer des algorithmes simples estimant l’exposition aux ondes et la consommation électrique des équipements du réseau afin de permettre une adaptation du réseau en fonction des besoins.

Un second objectif du projet OptimiSME sera de spécifier et de maquetter les éléments d’infrastructure réseaux support de plusieurs radios. Afin de réduire les couts de déploiement d’un ensemble important de réseaux radio, les différents points d’accès supports aux services haut et bas débit seront mutualisés sur des équipements convergents. Le choix adéquat de technologies sera effectué afin de maitriser les couts de ces extenders réseau.

 

Pour répondre à ces objectifs, le projet OptimiSME s’est construit autour d’un consortium d’industriels et de laboratoires représentant toute la chaîne de l’innovation au développement de produits et services. Le consortium regroupe différents acteurs de la chaîne de valeur : 1 Grand Groupe (Orange), 1 Entreprise de Taille Intermédiaire (MVG), 2 PME (eSoftThings, Tact Factory), et deux représentants académiques, l’INSA et l’Institut Mines-Télécom (Télécom Bretagne, Télécom Paris). Il répond bien à la thématique pluridisciplinaire associant des partenaires aux compétences complémentaires, permettant de réutiliser les résultats entre différents partenaires.

 

 Conférences, workshops, ..

Journée ANSES Mai 2017 Paris, France

URSI GASS 2017  Aout 2017 Montreal,Canada

JNM 2017 16-19 Mai St Malo, France

 

Actes, présentations,..

 

 Les présentations de la journée EMF 2016 sont disponibles ..>> ... ici

C2M dans les Medias

Interview  de la chaire C2M pat l'ANFR